Pratique : Quel est le prix d’une assurance habitation ?

Il est difficile de fixer le prix moyen d’une prime d’assurance. Effectivement, ce montant peut varier en fonction de la situation géographique du bien, mais aussi d’autres facteurs comme la superficie de la maison ou encore les garanties demandées par le client.

Calcul du prix de l’assurance habitation

Le tarif de l’assurance maison se calcule à partir de plusieurs paramètres.

Il y a tout d’abord la surface du logement. Plus il est étendu, plus le montant de la prime sera revu à la hausse. 

Le nombre de garanties demandées est un autre élément entrant dans le calcul de l’assurance. Si ces prestations sont nombreuses, la note risque d’être salée. L’astuce pour payer moins cher est donc de choisir uniquement les garanties susceptibles d’être utiles, il faut donc limiter ses besoins.

Le calcul de la prime va aussi être fonction du niveau de sécurité de la maison et du quartier. Si l’habitation n’est pas protégée par des systèmes anti-intrusion, ou ne dispose pas d’une protection contre les incendies, cela aura pour impact d’augmenter le tarif de l’assurance. 

De même, la prime risque d’être élevée lorsque le bâtiment est implanté dans une zone sujette à des catastrophes naturelles. 

Des écarts de prix entre les régions

La situation géographique de la maison de l’assuré est donc un critère qui influe sur le montant de la cotisation annuelle. Mais, la prime moyenne la moins chère reste celle de la Bretagne. Il faudra débourser 216 euros environ pour assurer son logement dans cette région. 

Dans une dizaine de régions de France (Normandie, Centre-Val de Loire, Auvergne Rhône Alpes …), le coût de l’assurance habitation peut aller jusqu’à 300 euros. En île de France, le montant de la prime s’élève en moyenne à 304 euros contre 308 euros en Provence Alpes Côte d’Azur.

À noter que la Corse reste le territoire le plus onéreux en termes d’assurance habitation. Au sein de cette région, la cotisation annuelle peut dépasser 400 euros.

Articles en relation