Achat appartement : les erreurs et pièges à éviter

Rennes est une ville séduisante autant pour sa position stratégique, son économie et la qualité de vie. De ce fait nombreux sont les particuliers qui souhaitent posséder un appartement dans la capitale bretonne. Comme tout achat immobilier cependant, il est important de bien vérifier certains critères avant de signer l’acte de vente final. Voici les erreurs et pièges à éviter pour acheter son appartement à Rennes pas cher.

Le prêt immobilier et les diagnostics techniques

Les taux de prêts immobiliers sont actuellement très avantageux pour les acquéreurs. De ce fait, vous pouvez signer l’acte de vente en ayant l’espoir que votre demande de crédit sera acceptée. Cependant, une capacité d’endettement trop élevé pourrait être source de refus de la part de votre banque. Il est donc conseillé de faire le point avec votre banquier avant la signature pour que celui-ci vous assure que le prêt sera accordé. En effet, en étudiant votre dossier, il se base sur vos revenues et vos charges pour déterminer votre taux d’endettement et ainsi vous indiquer si votre demande est susceptible de faire suite à une réponse favorable ou non. Ce dernier saura également vous suggérer des dispositifs de financement tel le prêt taux à zéro en guise de complément du crédit immobilier.

Lors de la signature du compromis de vente, n’omettez pas de consulter les diagnostics techniques de l’appartement. Les performances énergétiques d’une habitation sont le meilleur moyen d’acheter son appartement à Rennes pas cher. Dans ce dossier, se trouvent également les informations relatives à la sécurité sanitaire de l’habitation que le vendeur devra assainir au cas où elle ne présenterait des risques.

Le notaire et l’assurance emprunteur

La finance requise pour une accession à la propriété est importante. Il est par conséquent essentiel de sécuriser votre acquisition en faisant intervenir un notaire. Ce professionnel sera chargé de vérifier si le titre de propriété, les règles d’urbanisme, le règlement de copropriété ne présentent pas de risque pouvant compromettre la vente.

Ne pas souscrire à une assurance emprunteur est parmi les erreurs à éviter lors de l’achat d’un appartement. Cette assurance est une mesure qui vous couvre en cas d’invalidité, de décès et de perte d’emploi si vous l’avez inclus dans vos options. De plus, vous pouvez opter pour la compagnie d’assurances de votre choix. Grâce à la loi Hamon, toutes informations liées aux garanties vous seront fournies afin d’effectuer une comparaison et de choisir l’offre qui vous convient le mieux.

Articles en relation