Les critères clefs pour bien choisir son PGI (Progiciel de Gestion Intégré)

Qu’on les appelle PGI ou encore ERP (Enterprise Resource Planning), les progiciels de gestion intégrés sont, de nos jours, des outils dont peu d’entreprises peuvent se passer. Véritable centre névralgique de l’activité d’une société, le choix d’un ERP doit donc se faire avec minutie. Quelques critères fondamentaux permettent, cependant, d’aider dans cette prise de décision pour déterminer la solution la mieux adaptée.

Le coût de l’ERP à moyen terme

Avant d’investir dans un ERP, une entreprise doit en premier lieu prendre en considération le coût de sa solution. Ce critère est intimement lié au bénéfices qu’elle en retirera. On estime, à ce titre, qu’une PME doit raisonnablement dépenser jusqu’à 3 % de son chiffre d’affaires dans un PGI. Ce pourcentage doit inclure, en plus du prix d’achat, les frais associés à son utilisation. Parmi eux, on retrouvera les coûts de formation, d’intégration informatique, de maintenance et de support aux utilisateurs.

Le choix de l’éditeur de solution PGI

Une fois le budget établi, encore faut-il trouver le bon éditeur d’ERP. Afin de faciliter ce choix, de nombreux professionnels du secteur disposent de versions de démonstration de leurs solutions. Les essayer aide grandement à se faire un avis sur la capacité d’un PGI à répondre aux besoins de son organisation. Par ailleurs, chaque éditeur ou intégrateur offre des prestations différentes. Certains d’entre eux proposent des solutions ERP tout compris, là ou d’autres sont davantage axés vers des solutions modulaires évolutives.

La taille et l’activité de l’entreprise

Le dernier critère, et non des moindres, dépendra de l’activité et de la taille de la société concernée. En effet, PME et grandes entreprises n’ont pas les même contraintes, ni besoins, en matière de fonctionnement. Ici aussi, le choix de l’éditeur de solution reste prépondérant. Par exemple, le logiciel Microsoft Dynamics Nav est spécialisé dans la gestion des PME-PMI internationales. Alors que d’autres éditeurs proposent des ERP plus orientés petites structures. C’est la raison pour laquelle, un cahier des charges détaillé doit être rédigé en amont de tout projet d’intégration d’un PGI à son SI (Système d’Information).

Articles en relation