Quel est l’intérêt de se faire accompagner lors de la création de son entreprise ?

Fonder une société est une étape importante pour tout entrepreneur. Mais, pour que ce processus soit un succès, le créateur doit disposer de bonnes bases pour mettre en place une entreprise pérenne. Pour ce faire, il peut recourir à l’accompagnement à la création d’entreprise.

Pour assurer la pérennité de l’entreprise

L’intérêt d’un service d’accompagnement à la création est de permettre à l’entrepreneur de développer son potentiel en matière de gestion de société. Grâce à cette prestation, l’entrepreneur peut affronter, dans les meilleures conditions, les différents obstacles qui se présentent à lui, et, assurer la pérennité de son aventure entrepreneuriale.

Le parcours de formation dans le cadre d’un accompagnement comprend la mise en place d’un prévisionnel financier adapté à la situation du futur gérant. C’est d’ailleurs l’une des bases de la réussite d’une entreprise.

L’accompagnement à la création met en exergue plusieurs spécialistes dans la création et la gestion de sociétés, dont des avocats, des comptables et des experts en marketing. Les chefs d’entreprise chevronnés figurent aussi parmi les intervenants.

Pour éviter l’isolement des nouveaux dirigeants

L’isolement est le principal ennemi d’un nouvel entrepreneur. Après l’immatriculation de sa société, il est capital que l’entrepreneur garde le contact avec son « écosystème ».

Dans le cas contraire, il risque de s’angoisser, et même, de se désociabiliser notamment s’il n’a pas suffisamment d’expérience. En recourant à l’accompagnement post-création, le nouveau patron s’ouvre à un réseau de dirigeants, de créateurs de TPE/PME et de prestataires. Ces derniers peuvent l’aider dans la concrétisation de ses projets et dans le développement de son business.

Pour partager ses expériences

L’accompagnement à la création d’entreprise permet aux nouveaux dirigeants de fréquenter des clubs d’entreprise via lesquels ils font la rencontre d’autres entrepreneurs.

Au sein de ces clubs, le fait de partager son expérience (ses craintes, ses souhaits, sa vision,..) avec d’autres professionnels contribue à l’amélioration des acquis de l’entrepreneur « en herbe ». Un premier contact avec d’autres patrons permet bien entendu d’agrandir son cercle de partenaires.

Articles en relation