Quels débouchés après une école de développement durable ?

Agriculture biologique, gestion des déchets, énergies renouvelables, habitat écologique, chimie verte, éco-tourisme, commerce équitable, investissement responsable… Le développement durable peut prendre de multiples formes et concerne tous les secteurs d'activité. Focus sur les métiers possible après une école de développement durable.

École de développement durable 

En étant diplômé d'une école de développement durable, les débouchés sont vastes et l' éventail de métiers proposés tant dans le secteur public que dans le secteur privés est aussi tout aussi vaste. Beaucoup de métiers sont communs aux deux secteurs, d'autres, plus spécifiques au secteur privé qui dis ont le, recrute massivement.

Responsable Qualité-Sécurité-Environnement, Responsable Développement Durable, Responsable Environnement au sein d’une entreprise, Consultant en réglementation environnementale, Chef de projet en Eco-entreprise (traitement de l’eau, dépollution des sols, etc…), Responsable RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), Responsable d’un bureau d’études, Responsable Environnement au sein d’une collectivité sont certains métiers auxquels peuvent prétendre les diplômés d'école de développement durable après une formation de type Bac+2 á Bac+5.

Le développement durable, un enjeu majeur 

Le développement durable est devenu un enjeu majeur pour nos sociétés confrontées à de multiples défis environnementaux et sociétaux. C'est également une priorité pour de nombreux dirigeants d’entreprises ou d'établissements publics. Il s'agit d'un domaine en plein essor, il est étroit et concurrentiel.

Motivées à la fois par la pression réglementaire et par le souci d'une image positive auprès du public, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à adhérer au principe de développement durable. Tous les secteurs de l'activité économique sont concernés par les transformations en cours : environnement, eau, énergie, recyclage des déchets, agriculture, agro-alimentaire, industrie, tourisme, bâtiment, urbanisme, transports, commerce, finance, solidarité internationale etc. Le renforcement de la législation en matière d'environnement génère de nouveaux besoins en experts et de nouveaux marchés que l'on appelle éco-industries.  De nombreuses entreprises citoyennes s'engagent dans la protection des consommateurs et de l'environnement et développent des partenariats éthiques sous des labels « commerce équitable, éco-tourisme ». Les métiers du développement durable sont résolument des métiers d'avenir.

Articles en relation